Une rénovation énergétique globale englobe l’ensemble des travaux concernant les postes d’amélioration des performances énergétiques d’une habitation. Elle peut être envisagée sur une maison ancienne afin de traiter efficacement les pertes de chaleur. Cette rénovation permet de réaliser des économies sur les factures énergétiques. Elle valorisera également le bien immobilier, et le rendra plus sain et plus confortable. Les ouvrages concerneront les points stratégiques du logement. Voici ces différents postes de travaux.

L’isolation thermique

Un projet de rénovation énergétique globale s’effectue en plusieurs étapes. Vous devez réaliser les travaux de façon chronologique. L’isolation thermique constitue le premier poste auquel il faut s’intéresser, mais aussi l’étape la plus importante de votre rénovation. Vous devrez notamment améliorer l’isolation de votre toiture. Cet élément structurel est effectivement responsable de près de 30 % des pertes thermiques d’une maison. Afin de réduire au maximum ces déperditions de chaleur, vous disposez de plusieurs solutions. Il est possible d’envisager l’isolation des combles perdus par soufflage. Vous pouvez aussi choisir entre l’isolation des rampants par l’extérieur (Sarking) ou par l’intérieur.

À part le toit, vous devez également revoir l’isolation des murs. Deux approches sont envisageables. Vous pouvez les isoler par l’intérieur en posant une couche d’isolant entre le doublage et le mur (panneaux ou rouleaux). Quant à l’isolation par l’extérieur, elle vous permettra d’optimiser l’étanchéité du bâti et l’inertie thermique des murs. Sa mise en œuvre éliminera aussi la majorité des ponts thermiques. Faire appel à un expert en rénovation maison ancienne s’avèrera utile pour garantir la qualité des travaux. Ceux-ci pourront être complétés par l’isolation des planchers bas. Vous vous assurerez un bon niveau de confort de vie. Cela en ajoutant une enveloppe thermique sur le plafond du sous-sol ou du garage.

Le chauffage, la ventilation et les menuiseries

Le système de chauffage constitue le plus important poste de consommation d’électricité domestique. Il représente preste un tiers des dépenses d’énergie au sein d’une habitation. Le rénover vous permet d’économiser sur vos factures. En effet, certains systèmes de chauffage restent plus énergivores que les autres. Les remplacer par des équipements plus économiques et plus écologiques est essentiel. Vous limiterez votre consommation énergétique de manière considérable. Il faudra songer à vérifier l’isolation pour de meilleurs résultats. Vous pourrez notamment opter pour l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique ou la pose d’une pompe à chaleur.

Une ventilation maîtrisée est indispensable pour disposer d’une performance énergétique optimale. Son efficacité comblera les performances apportées par l’isolation. Celle-ci rendra l’habitation plus étanche à l’air. Vous pourrez donc songer à mettre en place un système de Ventilation mécanique contrôlée (VMC). Il vous faudra toutefois choisir le type de système le plus adapté au bâti (double flux ou simple flux).

Quant aux menuiseries (portes et fenêtres), elles représentent entre 10 % et 15 % des déperditions thermiques au niveau d’un logement. Ces éléments peuvent ainsi devenir de véritables sources d’inconfort s’ils sont relativement anciens. Condensation, parois froides ou courants d’air, les problèmes susceptibles d’apparaître sont nombreux. Cela aussi bien en raison d’une mauvaise pose que de l’utilisation de simples vitrages. Remplacer les menuiseries par des modèles plus performants s’avère nécessaire. Vous devez aussi rénover les jonctions physiques entre vos différents postes de travaux. Cela assurera la continuité de l’isolation et l’étanchéité à l’air.