Le zinc figure parmi l’un des matériaux les plus écologiques et durables sur la planète. Il peut parfaitement être utilisé pendant la conception des toitures de maisons. Aujourd’hui, le zinc est très apprécié notamment dans les régions parisiennes. Ce matériau offre une caractéristique particulière aux habitations, c’est le cas par exemple des architectures haussmanniennes. Étant considéré comme un métal non ferrugineux, il peut parfaitement et facilement être manipulé pendant les chantiers de construction. De plus, les panneaux en zinc utilisés pour la couverture des toits sont de bons conducteurs électriques et thermiques. Ils peuvent efficacement résister à la corrosion et nécessitent peu d’entretien. Cependant, les panneaux en zinc sont confrontés à certaines situations désagréables. Quels sont les inconvénients de ce matériau au niveau des toitures ?

La non-compatibilité du zinc avec tous les matériaux

De prime abord, sachez que les toitures en zinc possèdent une grande résistance à la corrosion. Cependant, elles ne doivent pas être associées avec certains matériaux comme l’acier carbone, le chêne ou le ciment. Ces derniers sont non compatibles puisqu’ils provoquent des signes de corrosion au niveau du zinc. Quel que soit le type de toiture en zinc que vous souhaitez mettre en place, la meilleure solution serait de privilégier le cuivre, l’aluminium ou le pin.

De plus, les toits en zinc ne sont pas épargnés par les conséquences néfastes provoquées par la stagnation des eaux sur leur surface. Pendant les travaux, il serait plus judicieux de revêtir votre couverture en zinc en adoptant une protection efficace. Par la même occasion, vous devez privilégier une couche de drainage sous la couverture. Cela permet d’éviter les condensations. Par conséquent, vous pouvez bénéficier des principaux avantages des toitures en zinc pendant environ 100 ans. Pour plus de sérénité, n’hésitez pas à faire appel au savoir-faire aguerri du couvreur thuir pour l’entretien de chaque mètre carré de votre toiture en zinc.

La mauvaise isolation phonique du toit en zinc

Pendant les périodes d’intempérie, les occupants d’une maison couverte par un toit en zinc peuvent être gênés. Cela est principalement dû au fait que le zinc est un matériau qui fait du bruit. En effet, la sensation bruyante en cas d’intempérie est particulièrement gênante. En effet, le vent, la pluie et la grêle sur la couverture en zinc provoquent une mauvaise isolation phonique au niveau du toit en zinc.

Pendant les périodes de forte chaleur, les panneaux en zinc utilisés dans la conception de votre couverture se dilatent considérablement. Cela provoque également des bruits de grincement très désagréables. Pour remédier à cette situation, certaines techniques doivent être appliquées. En effet, certains professionnels recommandent de ne pas utiliser les panneaux en zinc au-dessus des chambres. Une telle recommandation ne doit pas être négligée, car cela permettra de limiter considérablement les bruits gênants pendant les périodes d’intempérie.

Le prix élevé du toit en zinc

Pour bénéficier des avantages de la toiture en zinc, il faut prévoir un budget considérable. Les personnes qui souhaitent mettre en place une telle couverture doivent prévoir entre 40 et 80€ par mètre carré dans leur devis. Cela s’explique par le fait que l’extraction et la fabrication des panneaux en zinc sont beaucoup plus chères par rapport aux tuiles en terre cuite. De même, les toitures en zinc sont plus chères que les toits en béton. À cela, il ne faut pas négliger le prix de l’intervention du couvreur certifié. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque vous devez bénéficier des travaux de qualité qui répondent aux normes et aux exigences en vigueur.

Dans le devis, la mise en place de la toiture en zinc sur une habitation devrait se situer entre 75 et 150€ le mètre carré (hors taxe). Le couvreur professionnel en charge de l’opération s’occupera également de certains travaux tels que :

  • Le renforcement de la charpente ;
  • La réalisation des travaux de zinguerie ;
  • L’installation des gouttières ;

Toutes ces interventions doivent être faites avant de mettre en place la couverture en zinc. Dans la plupart des cas, celles-ci sont incluses dans le devis. N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès de la mairie de votre localité sur l’utilisation du zinc. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque ce matériau peut être soumis à certaines restrictions très importantes.

Une mauvaise ventilation

Les toitures en zinc ont tendance à faire face au phénomène de condensation régulier. Cela peut être à l’origine d’une mauvaise ventilation dans le logement. Toute personne désirant limiter la condensation sous les toitures en zinc doit prendre certaines précautions. Le couvreur peut par exemple opter pour une couverture chaude. Il limitera la ventilation sous le support. De même, ce professionnel peut opter pour la technique de couverture froide ventilée. À ce niveau, il mettra en place une lame d’air circulant entre le support du toit et l’isolant. Il s’agit des techniques très efficaces pour limiter la condensation des toitures en zinc.