Les relations conflictuelles existant au sein de la belle-famille ne sont pas une légende, elles sont réelles et pourtant délicates puisqu’elles peuvent compromettre l’harmonie familiale. L’arrivée d’un gendre au sein de la famille peut provoquer un choc. Généralement, les conflits surviennent entre la belle-mère et la bru. Voici comment faire pour réussir à établir une relation harmonieuse avec votre gendre ou votre bru.

Apprendre votre nouveau rôle

Quand vous devenez beaux-parents, cela veut dire que vous avez un nouveau rôle à jouer au sein de votre famille. Vous devez vous rendre compte que votre gendre/bru fait maintenant partie de cette famille et que vous ne pouvez pas l’exclure. Vous devez alors apprendre à jouer votre nouveau rôle, celui de beaux-parents en prenant en considération votre gendre/bru et en l’incluant dans toutes activités familiales que vous avez l’habitude de faire. Puisque c’est le partenaire de votre fille/fils, pour que ce(cette) dernier(ère) ne soit pas déçu(e) ou triste, vous devez lui montrer que vous avez de l’affection pour votre gendre/bru.

Eviter de vous poser en rivaux

L’amour est compliqué, et ceux qui ont essayé de donner une définition à ce sentiment n’y sont pas parvenus. Les choix en amour ne peuvent pas être guidés, alors si votre fils/fille a choisi cette personne pour être son partenaire de vie, vous devez l’accepter. Vous ne devez, en aucun cas, vous poser en rivaux de votre gendre/bru, car cela n’aboutit à rien si ce n’est la destruction de votre propre famille. Accueillez-le(la) comme il se doit et ne mettez aucune barrière entre vous. Vous verrez, cela ne fera qu’augmenter l’estime que votre fille/fils a pour vous.

Découvrir les qualités de votre gendre/bru

Même si votre gendre/bru n’est pas le type de personne avec qui vous avez imaginé votre fille/fils, vous devez l’accepter. D’ailleurs, vous n’avez pas votre mot à dire là-dessus. Tout ce que vous avez à faire, c’est de rechercher les qualités que vous pouvez trouver chez cette personne. Si vous avez confiance en votre enfant, vous connaissez les valeurs et principes que vous lui avez transmises, alors ne remettez pas en cause son choix. Si cette personne lui plaît, c’est sûrement pour ses qualités. À vous de les découvrir et de voir ce qu’il y a de positif chez votre gendre/bru.

S’exprimer calmement en cas de problème

Une famille n’est jamais à l’abri des conflits. Ainsi, quand ces derniers surviennent, vous devez apprendre à maîtriser votre colère et surtout à vous exprimer calmement. Ne haussez pas le ton. Même si c’est votre gendre/bru, cela ne vous donne pas le droit de lui crier dessus. Vous devez donc apprendre à canaliser votre colère et à arranger les choses. En effet, crier ou argumenter peut envenimer la situation, chose que vous ne souhaitez sûrement pas. D’ailleurs, en tant que parent, votre rôle est de trouver un terrain d’entente pour solutionner le problème. Les conseils sur cette page pourraient bien vous être utiles.

Apprendre à doser votre présence

Si vous ne vivez plus sous le même toit que votre enfant et son mari/sa femme, alors vous devez apprendre à doser votre présence. Ne venez jamais à l’improviste chez votre enfant sous prétexte qu’il a besoin d’aide dans son nouveau foyer, sauf si c’est lui qui l’a demandé. Vous devez prendre vos distances et laisser votre enfant vivre sa vie d’adulte. De plus, qui aimerait que ses beaux-parents passent régulièrement chez eux ? Si vous voulez passer, demandez d’abord la permission, pour savoir s’ils sont à la maison ou s’ils sont occupés.